Pronostic Japon – Russie

Pronostic : Japon gagne de 41 ou +
Cote : 1.90
Mise : 5 unités
Bookmaker : Unibet
Résultat : P

Gain : - 5 unités

La Coupe du Monde de Rugby 2019 débute ce vendredi avec une rencontre à priori déséquilibrée qui oppose le pays hôte, le Japon, à la Russie, 20ème au classement World Rugby dans la poule A. Le Japon part largement favori des bookmakers avec une cote de 1.01. Retrouvez mon pronostic et mon analyse sur ce match qui se déroulera à l’Ajinomoto Stadium de Tokyo.

Le Japon veut réussir son entrée

pronostic coupe du monde rugby japon russieCela fait 10 ans que le Japon attend son moment : disputer pour la première fois un match de Coupe du Monde à domicile. Les Nippons avaient surpris tout le monde en 2015 lorsqu’ils étaient venus à bout de l’Afrique du Sud (34-32) en match de poule du Mondial Anglais. Malheureusement, ils n’étaient pas parvenus à décrocher leur billet pour les quarts de finale à cause d’une défaite contre l’Ecosse.

Cette année, le Japon vise une place en quart de finale. La mission s’annonce toutefois délicate car cela implique que les Brave Blossoms éliminent l’Irlande ou l’Ecosse. Le sélectionneur Jamie Joseph est très critiqué au Pays du Soleil Levant pour privilégier les joueurs étrangers par rapport aux japonais pure souche. Ainsi, près de 50% de l’effectif des Brave Blossoms n’est pas d’origine niponne. Pourtant, le vivier japonais s’est considérablement élargi ces dernières années avec notamment l’émergence du championnat local et de sa franchise des Sunwolves.

Le Japon a bien préparé sa Coupe du Monde en remportant haut la main la Pacific Nation Cup. Ils ont disputé un match amical il y a deux semaines face à l’Afrique du Sud (7-41). Le Japon a tenu le ballon mais il n’est pas parvenu à prendre à défaut la très solide défense sud-africaine.

Pour ce premier match, Jamie Joseph est privé de ses stars Kenki Fukuoka et Amanaki Lelei Mafi. Il a décidé d’opter pour une première ligne composée exclusivement de joueurs des Panasonic Wild Knights (Inagaki – Horie – Valu). La deuxième ligne remplaçante débutera. Helu n’est pas dans le groupe alors que Thompson débutera sur le banc. En troisième ligne, en revanche, c’est très solide avec Leitch, Labuschagné et Himeno. La charnière Nagare – Tamura est sans surprise. La ligne arrière est plus que correcte avec notamment la bombe Kotaro Matsushima. Il y a quelques interrogations sur Timothy Lafaele et Will Tupou qui semblent être les maillons faibles de ce XV de départ. Le banc est quant à lui ultra solide avec des joueurs comme Sakate, Thompson, Tui, Tanaka, Yamanaka, …

La Russie s’attend à souffrir

La Russie s’avance dans cette Coupe du Monde avec le statut de petit poucet. L’objectif fixé est de remporter une rencontre. Les Ours ont décroché leur ticket pour le Japon grâce à la disqualification de l’Espagne et la Roumanie, coupables d’avoir aligné des joueurs non éligibles durant les qualifications. Chaque année, les Russes disputent le Rugby Europe Championship qui est l’équivalent du VI Nations B. En 2019, ils avaient terminé à la quatrième place derrière la Géorgie, l’Espagne et la Roumanie…

L’équipe russe est composée exclusivement de joueurs évoluant dans le petit championnat local à l’exception d’Andreï Ostrikov (Grenoble) et Valery Morozov (Sale). Les clubs russes disputent la Challenge Cup chaque saison. La saison dernière, Enisei, le représentant russe, s’était incliné de 61 et 38 points contre la Rochelle, 17 et 44 points face au Zebre, 56 et 86 points contre Bristol !

La Russie n’a pas préparé cette Coupe du Monde de la meilleure des manières. Ils ont perdu 85-15 en Italie, 35-22 face à Jersey qui évolue en deuxième division anglaise et 42-14 contre le Connacht. Auparavant, ils avaient déjà subi plusieurs lourds revers comme un 48-26 contre l’Uruguay ou un 62-13 face aux USA.

Le coach a décidé d’aligner une équipe très proche de l’équipe type malgré le match contre les Samoa qui aura lieu cinq jours plus tard et qui semble bien plus abordable.

Pronostic Japon – Russie

Le Japon a basé son jeu sur la vitesse et l’évitement. Un style qui ne correspond pas forcément aux Russes qui risquent de s’épuiser et de se faire transpercer à de nombreuses reprises. Les Japonais viseront le bonus offensif. Si l’écart se fait rapidement, les Russes pourraient bien lâcher un peu de lest se préserver pour la rencontre face aux Samoa. Je trouve ce handicap un peu trop bas.

Pronostic : 5 unités sur Japon gagne de 41 ou + @1.90 sur Unibet

Laisser un commentaire